DeepL, le traducteur dopé à l’AI

La traduction n’est certainement pas le premier outil qui nous vient en tête lorsque l’on pense à notre administration et à notre gestion de classe. Et pourtant…

Dans nos classes de plus en plus multiculturelles, dans lesquelles la communication avec les parents allophones n’est pas toujours aisée au quotidien, pouvoir leur transmettre des informations dans leur langue, même de manière quelque peu aléatoire est un atout.

Jusqu’à présent, le traducteur de Google était l’outil le plus connu dans ce registre. Il s’est amélioré au fil du temps et propose des textes corrects, à défaut d’être syntaxiquement corrects et de traduire certains éléments de manière adaptée au contexte. Mais ça, c’était avant…

Depuis quelques années est apparu DeepL. Ce traducteur d’origine allemande a pour particularité d’utiliser l’intelligence artificielle (en anglais AI) et donc d’utiliser les corrections pour améliorer spontanément les prochaines traductions, ainsi qu’un certain nombre d’autres algorithmes du même genre. Il en ressort une utilisation aussi simple que son pendant américain mais dont les résultats sont de meilleure qualité.

En outre, une application MAC ou Windows permet de traduire le contenu de vos applications directement sur votre ordinateur. À la version gratuite limitée s’ajoutent des versions payantes, particulièrement utiles pour les grandes entreprises. Les possibilités obtenues sans payement devraient suffire à l’utilisation en classe.